Bien porter à bras

Avant d’apprendre à porter son bébé en écharpe, il est important d’apprendre à le porter correctement à bras, et ce, pour plusieurs raisons.

Lorsque le bébé nait, son corps est hypotonique et son dos immature. Naturellement, le bébé porté à bras prend une position dite enroulée similaire à la position qu’il avait dans le ventre de sa mère. Le tonus procuré par cette position permet au bébé de mieux gérer la pesanteur ainsi que son alimentation.

C’est donc cette position enroulée que l’on va essayer de préserver au maximum lors du portage à bras et de reproduire lors du portage en écharpe.

Pour cela, il est impératif d’offrir au bébé un maintien par la base (sous les fesses) afin qu’il puisse être actif dans le maintien de son corps et placer ses appuis aux bons endroits.

Porter bébé le bassin en appui sur l’avant-bras par exemple lui permet de s’enrouler sur lui même, de se rassembler, de mettre ses mains proches du visage et plus particulièrement de sa bouche et donc de se sentir en sécurité.

Soutenu par la base, le nouveau-né s’enroule et dans sa flexion a la compétence de tenir sa tête ou de venir la déposer sur le corps du porteur sans que l’on ait besoin de l’y aider ou de la maintenir. En bref, un bon enroulement, du sacrum jusqu’aux épaules, favorise le maintien de la tête.

En plus de valoriser les compétences du bébé, un portage à bras correct et respectueux de la physiologie de ce dernier facilite son installation dans l’écharpe, car c’est bien cette position enroulée que l’on cherche à retranscrire.

Une fois bébé positionné dans cette position : assis sur sa base, les genoux remontés à hauteur de nombril, le dos rond, les mains proches du visage et la tête dans l’axe de la colonne vertébrale, c’est à ce moment-là que l’installation de l’écharpe peut commencer et qu’elle sera bien plus aisée.

Vous l’aurez bien compris, il est important, dans la mesure du possible de porter bébé par sa base et non par dessous les aisselles afin qu’il puisse se sentir compétent, en sécurité et puis tout simplement pour une question de confort !

Article réalisé avec Véronique Huynen kinésithérapeute et monitrice de portage chez Tout contre Toi

Cette entrée a été publiée dans Fourre-tout !. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.